Aller au contenu principal

Radiateur à inertie sèche ou fluide : quel modèle choisir ?

Économiques, performants et faciles à installer, les radiateurs électriques font partie des solutions de chauffage préférées des Français. Longtemps critiqués pour leur aspect énergivore, les radiateurs modernes sont aujourd’hui équipés de matériaux performants et de fonctionnalités innovantes. Appareils les plus aboutis en matière de chauffage électrique, les radiateurs à inertie offrent un confort de chauffe incomparable et des économies d’énergie au quotidien. 

Alors comment fonctionne un radiateur à inertie exactement ? Quelle est la différence entre un radiateur à inertie sèche ou fluide ? Et comment choisir le meilleur appareil de chauffage à inertie ?

Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie ?

radiateur inertie salon

Un radiateur à inertie est un appareil de chauffage électrique, qui fonctionne sur les principes de l’accumulation et du rayonnement. Il existe deux types d’appareils : les radiateurs à inertie sèche ou fluide.

L’inertie et le rayonnement

Appareil de chauffage électrique, le radiateur à inertie doit être branché sur le réseau électrique du logement pour fonctionner. Le courant électrique traverse la résistance insérée dans l’appareil, qui produit de la chaleur. Au lieu d’être diffusée immédiatement en totalité, cette chaleur est transmise au cœur de chauffe du radiateur. Stockée, elle est ensuite diffusée de manière progressive, même lorsque le radiateur n’utilise plus d’énergie électrique. C’est ce que l’on appelle l’inertie.

La chaleur est diffusée par rayonnement, à travers toute la façade du radiateur. Des rayons infrarouges chauffent directement les objets et les corps des personnes et des animaux présents dans la pièce, à la manière des rayons du soleil. Une fois réchauffés, ils transmettent à leur tour leur chaleur à l’air de la pièce.

Un chauffage confortable et économique

Les radiateurs à inertie offrent de nombreux avantages :

  • un confort de chauffe optimal : grâce au rayonnement, la chaleur est douce et homogène dans toute la pièce. Les résistances sont insérées dans le cœur de chauffe du radiateur, et ne sont pas en contact direct avec l’air ambiant. L’air conserve ainsi son hygrométrie et ne s’assèche pas. L’inertie de l’appareil lui permet de chauffer en continu, et sans à-coups ;
  • des économies d’énergie : en plus de son inertie (il continue à chauffer même lorsqu’il est éteint), ce type de radiateur profite en général d’équipements modernes et de différentes fonctionnalités de régulation. Les radiateurs Rothelec sont par exemple équipés de thermostats connectés, qui permettent de programmer ou de piloter facilement la température de chaque pièce du logement à distance. Le chauffage des pièces qui ne sont pas utilisées peut ainsi être géré de manière indépendante ; 
  • un chauffage facile à installer : pour fonctionner, les radiateurs à inertie doivent simplement être branchés sur le réseau d’électricité du logement. Rapide et facile, leur mise en service ne passe pas par un circuit de chauffage central. Ces appareils ne nécessitent pas non plus d’entretien particulier. Il suffit de les dépoussiérer de temps en temps. 

Radiateur à inertie sèche ou fluide ?

Il existe aujourd’hui deux types de radiateurs à inertie : les appareils à inertie sèche et les appareils à inertie fluide. Or, si elle dépend de la qualité des matériaux et des fonctionnalités de l’appareil, la performance du radiateur dépend également de la nature de son cœur de chauffe. 

Les radiateurs à inertie fluide

Les radiateurs à inertie fluide sont équipés d’un cœur de chauffe liquide. Ce fluide caloporteur se présente sous la forme d’un liquide minéral ou végétal (de l’eau ou de l’huile). Il emmagasine les calories produites par la résistance du radiateur (plongée directement dans ce fluide), pour ensuite les redistribuer de manière progressive.
Ce type de radiateur à inertie offre une chaleur agréable, douce et continue. Contenant un liquide, il présente néanmoins un risque de fuite. Ses capacités d’accumulation de la chaleur sont également moins intéressantes que celles d’un radiateur à inertie sèche.

Les radiateurs à inertie sèche

Fonctionnant également sur les principes de l’inertie et du rayonnement, les radiateurs à inertie sèche sont quant à eux constitués d’un cœur de chauffe solide. Il peut s’agir d’un matériau métallique (aluminium ou fonte d’acier) ou réfractaire (pierre, faïence, céramique…). La résistance électrique est insérée dans le matériau : il emmagasine la chaleur, pour la restituer plus tard.

Certains cœurs de chauffe solides - comme la faïence par exemple - profitent d’un excellent pouvoir d’accumulation. Ces appareils apparaissent aujourd’hui comme les chauffages électriques les plus performants. 

coeur de chauffe Thermofaïence Rothelec

Pour un confort de chauffe optimal, Rothelec vous propose des radiateurs à inertie sèche équipés d’un cœur de chauffe en ThermoFaïence. Grâce à la technologie Tri-chaleur®, les radiateurs Rothelec profitent en plus d’une excellente inertie une montée en chauffe rapide

Comment choisir son radiateur à inertie sèche ?

Pour s’adapter à toutes les configurations et à tous les besoins, les radiateurs à inertie sont aujourd'hui proposés en une grande variété de modèles, de tailles et de puissances. Alors comment choisir le meilleur radiateur à inertie ?

Pour chauffer quel type de pièce ?

S’il s’agit de chauffer certaines pièces de manière ponctuelle, vous pourrez investir dans un radiateur à inertie mobile. En général équipés de roulettes, ces modèles sont faciles à déplacer d’une pièce à l’autre, et rapides à mettre en fonctionnement (il suffit de les brancher sur une prise électrique). Ces radiateurs, à inertie sèche ou fluide, sont parfaits pour chauffer une chambre d’amis quelques jours par an. Ils permettent aussi de commencer à réchauffer certaines pièces du logement avant d’allumer le chauffage central à l’arrivée de l’hiver.

radiateur inertie sèche mobile bureau

Si vous souhaitez équiper votre appartement ou votre maison d’une solution de chauffage durable, tournez-vous plutôt vers des radiateurs à inertie fixes (ou muraux). Ils sont proposés en plusieurs modèles, pour s’adapter à la configuration de l’espace à chauffer. Vous pouvez ainsi choisir entre :

  • un radiateur à inertie horizontal : modèle le plus classique et le plus souvent installé, le radiateur horizontal s’insère parfaitement sous une fenêtre. Sobre et élégant, il s’intègre facilement dans tous les styles d’intérieurs, du plus classique au plus contemporain ;
  • un radiateur à inertie vertical : ce modèle profite d’un design plus original. Fixé par exemple sur les murs d’une pièce profitant d’une belle hauteur sous plafond, il apporte instantanément une touche de modernité à l’intérieur. Il est également particulièrement indiqué pour chauffer les pièces aux murs étroits ;
  • un radiateur à inertie plinthe : avec sa faible hauteur, ce type de radiateur est destiné au chauffage des pièces à l’agencement complexe ou aux fortes contraintes architecturales (pièces basses de plafond, sous combles, mansardées…).

Enfin, si vous souhaitez installer une solution de chauffage durable dans votre salle de bain, vous opterez plutôt pour l’installation d’un radiateur avec porte-serviettes ou d’un sèche-serviettes. Équipé de barres porte-serviettes et assez étroit, ce type de radiateur à inertie est en effet destiné spécialement au chauffage des salles d’eau (il peut également être installé dans une cuisine).

Quelle puissance ?

Une fois le modèle de radiateur à inertie sèche ou fluide choisi, vient la question de sa puissance. En effet, ces appareils de chauffage électrique sont proposés en plusieurs puissances, pour s’adapter à tous les volumes à chauffer.

Pour calculer la puissance de votre radiateur à inertie, vous ne pouvez pas uniquement suivre la règle selon laquelle 100 watts suffisent à chauffer 1 m2. En effet, pour un rendement optimal et un chauffage confortable, d’autres critères doivent être pris en compte : la situation géographique et l’ensoleillement naturel de votre logement, son isolation thermique, le nombre de mètres carrés et les volumes (hauteur sous plafond), la configuration des pièces à chauffer…

Les experts Rothelec vous accompagnent tout au long de votre projet d’installation de radiateurs à inertie. Après avoir réalisé l’étude énergétique gratuite de votre logement, ils vous conseillent sur la puissance et le nombre de radiateurs à installer.

Fonctionnalités et labels

Pour être certain de choisir les meilleurs radiateurs à inertie, vous devez enfin vérifier la présence d’équipements performants et innovants, et vous assurer que les appareils respectent certains labels et normes.

radiateur inertie thermostat connecté

Chez Rothelec, nos radiateurs sont équipés de dispositifs modernes et innovants : des thermostats connectés et intelligents, un système de régulation performant (carte de régulation Perfotronic 3), des détecteurs de présence et de fenêtres ouvertes… Pilotables à partir d’une application dédiée, ils sont également compatibles avec des enceintes connectés et des installations de domotique (station connectée Sowee, box Tydom, Alexa d’Amazon et Google Home).

Grâce à ces fonctionnalités, les radiateurs Rothelec sont porteurs de la norme NF*** Œil, et éligibles à la prime énergie CEE ou Coup de pouce. Normes Classe II et IP24, certification Eu. BAC, marque GS, label Écoconception ou encore marquage CE… Nos radiateurs répondent également à d’autres normes et labels, vous garantissant ainsi un chauffage électrique de qualité et sécurisé.

Demandez notre guide gratuit et sans engagement
 

Comment réaliser jusqu'à 45% d'économie sur votre facture ?

Des performances révolutionnaires vous attendent. Faites le choix d’une énergie compétitive, ultra performante et propre qui vous garantit une chaleur au bien-être incomparable.

Retour en haut de page
Guide Gratuit Rothelec

Ne nous quittons pas si vite !

Bénéficiez de tous les meilleurs conseils pour choisir votre Solution Chauffage

Indispensable

Le Guide Complet et Gratuit