Le radiateur électrique : un chauffage économique

Publié le mardi 16 février 2016

Economie chauffage Rothelec

Il existe plusieurs types de radiateurs électriques. Selon la technologie employée, les radiateurs ne chauffent pas de la même manière et offrent des niveaux d’efficacité variables.


Comment fonctionne un radiateur électrique ?

De façon générale, le convecteur électrique chauffe l’air ambiant et le projette ensuite, une fois chauffé, grâce à une résistance.

Le radiateur électrique rayonnant se compose d’une plaque chauffée mais c’est la façade du radiateur qui diffuse la chaleur.

Le radiateur à infrarouge, lui, ne chauffe pas l’air mais les objets, les murs ou les personnes qui reçoivent directement la chaleur grâce à une lampe halogène.

Le radiateur à bain d’huile fonctionne, quant à lui, grâce à un liquide de caloporteur (c’est-à-dire un liquide transportant la chaleur  jusqu’aux parois les plus externes du radiateur), chauffé par une résistance.

Le radiateur électrique à accumulation emmagasine de la chaleur la nuit pour la reconstituer la journée.

Enfin, dernier né des chauffages électriques, le radiateur à inertie accumule lui aussi de la chaleur dans un cœur de chauffe (en brique Thermofaience, en céramique, en stéatite, en granit, en fonte ou en métal). La chaleur est ainsi conservée dans ce coeur de chauffe ce qui permet de chauffer la pièce plus longtemps. Une fois  la température souhaitée atteinte, le radiateur à inertie se met en veille et la chaleur accumulée est diffusée de manière harmonieuse.


Les coûts économiques  

Les techniques de contrôle et d’automatisation de la régulation des radiateurs électriques permettent aujourd’hui d’atteindre la température souhaitée dans chaque pièce et ainsi faire de belles économies.

Le radiateur à inertie reste la solution la plus économe parce qu’elle réduit au maximum les déperditions d’énergie. Puisque la chaleur est immédiatement emmagasinée grâce à son système de chauffe Tri-chaleur et son cœur de chauffe en Thermo Faïence, puis dispersée de façon progressive et homogène pour un confort maximal.

De plus, à la différence du radiateur à accumulation, sa régulation est optimale grâce au thermostat sans fil programmable et qui s’adapte à vos habitudes avec une précision allant jusqu’au dixième de degré près.

En choisissant les radiateurs électriques de dernière génération pour chauffer votre  intérieur, vous vous assurez d’un matériel très résistant, sans frais d’installation onéreux, et sans entretien contraignant. De quoi faire diminuer votre facture de chauffage électrique de façon significative.

«
»