Demande mondiale d’énergie : +37% d’ici 2040

Publié le mercredi 12 novembre 2014

demande mondiale énergie Rothelec

Quelle évolution connaîtra notre consommation d’énergie en 2040 ? Selon l’Agence International de l’énergie (IAE), la consommation d’énergie mondiale augmentera de près de 40% d’ici à 2040. Une croissance qui devrait se voir freinée par un accroissement des prix et une efficacité énergétique accrue.

Une croissance de la demande énergétique moins forte que prévue

La croissance prévue de 37% de la demande d’énergie est assez éloignée de la prévision annoncée par l’Organisation des pays producteurs de pétrole qui était de 60%. Cependant, d’après l’AIE, c’est la géographie de la demande mondiale qui sera bouleversée avec une consommation d’énergie stagnante dans la majorité des pays européens, le Japon, la Corée du Sud et l’Amérique du Nord, et une demande croissante dans le reste de l’Asie (qui représentera 60% de la demande mondiale), en Amérique latine, en Afrique sub-saharienne et au Moyen-Orient.

Une demande mondiale ralentie

Le rythme de croissance annuel de la demande mondiale d’énergie après 2025 devrait ralentir à 1% (contre plus de 2% par an au cours des deux dernières décennies). Le «changement structurel de l’économie mondiale au profit des services et d’une industrie plus légère» va ralentir la demande mondiale d’énergie, tout comme la hausse des prix selon l’AIE.
Cependant, l’agence pointe du doigt des investissements encore trop faibles dans les énergies renouvelables et souhaite « un accord ambitieux » sur la question lors des négociations internationales sur le climat qui se tiendront en fin d’année prochaine à Paris. En effet, les subventions aux énergies fossiles ont atteint 550 milliards de dollars en 2013 contre 120 milliards en faveur des énergies renouvelables.

«
»