L’Autoproduction d’électricité est-elle une option viable ?

Publié le vendredi 22 juillet 2016

Autoproduction éléctricité

Produire soi-même une partie de son électricité pour sa propre consommation, c’est possible, et de plus en plus répandu. Tant sur le plan réglementaire que technique, il est possible de se mettre à la production d’une énergie renouvelable qui répondra à vos besoins.

L’autoproduction est devenue intéressante financièrement, car ces dernières années, le coût des énergies « traditionnelles » a augmenté tandis que le prix des matériels a baissé. Du coup, pour réduire vos coûts électriques tout en protégeant l’environnement, n’attendez plus et faites le choix d’une installation pour produire vous-même, pendant la journée, votre énergie nécessaire aux consommations dites « de base » (les appareils de votre maison qui restent allumés ou en veille comme le réfrigérateur, la box internet…).
L’installation photovoltaïque est la plus répandue pour produire en un an l’équivalent de la consommation électrique d’une famille de 4 personnes (pour une installation de 25m2 de modules photovoltaïques).
Une fois produite, l’énergie est injectée directement au niveau du tableau électrique du bâtiment (donc en aval du disjoncteur de consommation, du compteur de consommation et du fusible du coffret de répartition ERDF). L’énergie qu’elle fournit est directement utilisée par vos appareils électriques qui évitent ainsi « l’effort » de tirer sur le compteur de consommation.
Si les panneaux ne produisent pas (pendant la nuit) ou pas assez (ou en cas de mauvais temps), vos appareils viendront puiser le complément d’énergie nécessaire au travers du compteur de consommation par lequel le réseau extérieur vous alimente.

Vous pourrez choisir d’utiliser cette électricité pour vos besoins, c’est ce qu’on appelle l’autoconsommation, ou de la vendre à une compagnie d’électricité.
De plus en plus, les offres d’autoconsommation se développent. EDF a d’ailleurs lancé « mon soleil et moi », qui offre aux particuliers la possibilité de stocker et de consommer l’énergie qu’ils produisent. D’autres sociétés comme Engie et Enercoop proposent aussi des offres d’autoconsommation. Ces offres pourraient permettre une économie moyenne de 400 à 500 € sur la facture annuelle d’électricité, sans subvention.
Le but de l’autoproduction n’est pas de vous rendre autonome, ni de vous couper du réseau de distribution qui est un bien commun. Il s’agit simplement de répondre à vos consommations journalières avec une énergie renouvelable qui pourra avoir un coût inférieur à celui de votre fournisseur d’électricité.

L’autoproduction est un moyen efficace de réduire ses coûts de consommation électrique, mais pour des économies encore plus importantes, il est important qu’en complément de l’autoproduction, vous ayez recours à d’autres moyens : optimisation de votre isolation, rénovation énergétique, choix d’appareils moins énergivores, changement des habitudes au quotidien…

«
»