Bénéficiez de crédit d’impôt travaux grâce à l’Ademe tout en réalisant une économie énergie importante

Découvrez les primes accordées par l’Etat pour les logements locatifs étudiants, les résidences principales et les copropriétés. Pour profiter d’économies d’énergie considérables, faites appel à un professionnel de la rénovation immobilière.

Des subventions délivrées par l’Agence Nationale de l’Habitat

L’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) offre des aides financières pour réaliser des travaux énergie. Ces subventions sont accordées en fonction de plusieurs critères. Les travaux doivent être effectués dans des logements construits depuis plus de 15 ans. De plus, la rénovation doit impliquer une mise en sécurité des lieux ou une amélioration de la performance énergétique de l’habitation. Le paiement de cette prime tient compte du revenu du foyer fiscal. Les équipements pour réduire la facture énergétique du logement peuvent ainsi être partiellement être remboursés. Un local commercial ne peut pas bénéficier des allocations allouées par l’ANAH mais d’autres aides existent pour des travaux d’économie d’énergie des locaux commerciaux.

Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de la Fisac (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce). Un prêt à taux préférentiel, un crédit d’impôt ou des primes peuvent être accordés en fonction de la nature des travaux de rénovation à réaliser.

Comment calculer votre économie d’énergie ?

Les Certificats d'Economies d'Energie (CEE) permettent de quantifier les économies d’énergies liées à l’utilisation d’un appareil. L’unité de mesure de ce certificat est le kwh cumac, c’est-à-dire le nombre de kWatt par heure économisé, cumulé et actualisé sur toute la durée de vie d’un appareil. L’achat d’un équipement à haute performance énergique permet de réduire le paiement annuel lié à la facture énergétique. Le projet des CEE a été mis en service pour réduire la consommation d’énergie des particuliers comme des entreprises. Les obligations liées à ce certificat contraignent les fournisseurs à faire une recherche pour concevoir des appareils moins gourmands en énergie.

L’objectif est d’utiliser de plus en plus d’énergies renouvelables pour préserver la planète. Pour inciter les consommateurs à se tourner vers des équipements permettant de réaliser une économie d’énergie sur le long terme, un crédit d’impôt peut être accordé aux contribuables français. Pour être éligibles aux primes gouvernementales, il est impératif que les travaux effectués dans le logement répondent à des critères bien définis. Les travaux de rénovation doivent répondre à la nouvelle réglementation thermique RT 2012 assurant une économie en énergie considérable de l’habitat. Des opérations de sensibilisation grand format ont été réalisées pour inciter les Français à réduire leur consommation énergies.

Pour savoir si vous êtes éligibles au crédit d’impôt travaux, les agences gouvernementales : l’Ademe ou l’Anah peuvent vous renseigner sur les modalités d’obtention des subventions. En plus des primes gouvernementales, vous êtes assurés de réaliser une économie énergie sur le long terme tout en faisant un geste pour l'environnement.