Quel type de chauffage choisir aujourd'hui ?

Vous êtes à la recherche du meilleur système de chauffage pour la rénovation d’un appartement ancien ? Vous venez d’acheter une maison neuve et souhaitez en savoir plus sur les différents types de chauffage proposés aujourd’hui sur le marché ? Pour répondre à tous les besoins et s’adapter à tous les budgets, il existe aujourd’hui plusieurs équipements pour chauffer votre logement. Le chauffage pouvant représenter jusqu’à 70 % des dépenses énergétiques d’un foyer, il est indispensable de se tourner vers le système le plus performant. 

Alors quelles sont les différentes sources d’énergie pour se chauffer aujourd’hui ? Quel est le mode de chauffage le plus économique ? Et quel type de chauffage choisir pour allier confort et économies d’énergie ?

Les différentes sources d’énergie pour se chauffer

Fioul, gaz, bois ou électricité… Plusieurs sources d’énergie permettent aujourd’hui de chauffer une maison ou un appartement. Certains systèmes diffusent la chaleur qu’ils produisent, alors que d’autres doivent être associés à des émetteurs. Plus ou moins énergivores, les différents équipements de chauffage sont également plus ou moins pratiques et faciles d’utilisation. Zoom sur les différents types de chauffage proposés sur le marché.

Le chauffage au fioul

Importants rejets de CO2, stockage dans une cuve de grande contenance, coût indexé sur le prix du pétrole… En plus d’être un combustible particulièrement polluant, le fioul (ou fuel) est une énergie de chauffage onéreuse et peu pratique.

À partir du 1er janvier 2022, et pour limiter l’utilisation de ce combustible, l’installation de nouvelles chaudières fioul sera interdite et il ne sera plus possible de remplacer les anciennes chaudières. Plusieurs aides financières de l’État sont déjà en place, pour accompagner les ménages les plus modestes dans cette transition.

Le chauffage au gaz

Plusieurs types de chaudières permettent d’équiper son logement avec un chauffage au gaz. La chaudière produit de la chaleur : elle est ensuite diffusée dans l’appartement ou la maison, via différents équipements (un plancher chauffant ou des radiateurs). Si le logement est relié au gaz de ville, il est chauffé avec une chaudière gaz naturel. Dans le cas contraire, la chaudière doit être alimentée en gaz GPL (du propane, livré et stocké dans une cuve).

Deux types de chaudières à gaz sont aujourd’hui proposés sur le marché. En plus de devoir être installée dans une pièce bien ventilée (avec des conduits d’aération), la chaudière gaz à basse température est moins performante que la chaudière gaz à condensation. En effet, cette dernière transforme l’énergie dégagée par la combustion des fumées en chaleur. Plus écologique, elle offre un rendement énergétique optimal, et d’importantes économies sur le long terme. Ce modèle de chaudière reste néanmoins plus cher à l’achat.

Ce type de chauffage offre un bon confort thermique et un fonctionnement assez économique. La chaudière gaz reste cependant un équipement assez onéreux à l’achat, qui utilise une énergie fossile et polluante.

Le chauffage au bois

Cheminées, inserts ou poêles à bois… Il existe plusieurs types d’équipements de chauffage au bois. Avec un foyer ouvert, une cheminée ne peut faire office que de chauffage d’appoint. Pour améliorer son rendement thermique, il est possible d’y installer un insert. Performant, un poêle à bois ou à granulés peut quant à lui être la principale source de chauffage du logement.

Les poêles à bois utilisent la combustion de bûches pour produire de la chaleur, alors que le poêles à granulés doivent être alimentés avec des pellets (des débris de bois recompactés). Diffusant une chaleur douce et homogène, le poêle à bois crée également une ambiance chaleureuse et conviviale au sein du logement. Économique et écologique, il fonctionne à partir d’une énergie naturelle et renouvelable. 

Néanmoins, se chauffer au bois présente certains inconvénients. En plus de disposer d’un espace de stockage suffisant (pour stocker le bois ou les pellets), il faut trouver un système d’approvisionnement efficace (parfois difficile en ville). Le poêle doit également être bien entretenu (deux ramonages par an), et régulièrement alimenté pour fonctionner.

Le chauffage aérothermique

Appareil de chauffage thermodynamique, la pompe à chaleur (PAC) produit de la chaleur à partir des calories de l’air extérieur. Elle diffuse ensuite cette chaleur dans le logement, sous forme d’air chaud (PAC air-air). Elle peut également libérer cette chaleur dans de l’eau (PAC air-eau), qui est ensuite envoyée dans les circuits d’eau chaude et de chauffage central du logement (radiateurs ou plancher chauffant). 

Chauffer son logement avec une pompe à chaleur permet de profiter d’une source d’énergie gratuite (l’air), et de réaliser d’importantes économies sur la facture de chauffage.

Mais l’installation de ce type d’équipement de chauffage peut s’avérer complexe. Pour implanter l’unité extérieure (qui capte les calories de l’air), il faut en effet disposer d’un espace adapté (et obtenir l’accord de la copropriété si le logement est situé dans un immeuble). Il faut ensuite que le logement soit équipé d’un système de chauffage central (pour une PAC air-eau), ou procéder à l’installation de plusieurs unités intérieures (pour une PAC air-air).

Le chauffage électrique

S’il a longtemps été décrié pour son mauvais rendement énergétique, le chauffage électrique fait aujourd’hui partie des systèmes les plus performants et confortables. Mais quel type de chauffage électrique choisir ?

Appareils les moins chers à l’achat, les radiateurs convecteurs (les fameux « grille-pains ») fonctionnent sur le principe de l’effet Joule. L’air froid entre dans l’appareil, pour être chauffé par sa résistance électrique. Il est ensuite redistribué dans la pièce sous forme d’air chaud. La montée en température est rapide, mais la chaleur monte vers le plafond et assèche l’air. Ce type de radiateur cesse également de chauffer dès qu’il est éteint : il consomme donc beaucoup d’énergie pour maintenir une température agréable dans la pièce.

Les panneaux rayonnants (ou radiants) diffusent la chaleur sous forme de rayons infrarouges. Ces derniers viennent réchauffer directement les objets et les corps présents à proximité de l’appareil. La chaleur est douce, uniforme et homogène dans toute la pièce. Ces appareils ne présentent en revanche aucune inertie, et cessent de chauffer dès qu’ils sont éteints. Ils restent donc assez énergivores. 

Appareils de chauffage électrique modernes et performants, les radiateurs à inertie fonctionnent sur les principes de l’accumulation de chaleur et du rayonnement. Une partie de la chaleur produite par l’appareil est stockée dans son cœur de chauffe (solide ou liquide). Elle est ensuite redistribuée progressivement dans la pièce, alors même que le radiateur est éteint (et qu’il ne consomme plus d’électricité). Grâce à son inertie, ce type de chauffage électrique est particulièrement économique. La diffusion de chaleur par rayonnement lui permet également d’offrir un confort de chauffe incomparable. En plus d’être facile à installer, ce type d’appareil ne suppose aucun entretien particulier (il doit simplement être dépoussiéré de temps en temps). La production d’électricité renouvelable permet enfin à ce type de chauffage de répondre aux exigences climatiques actuelles.

Pour offrir encore plus d’économies d’énergie au quotidien, certains radiateurs à inertie (comme les radiateurs Rothelec, par exemple) sont équipés de plusieurs équipements innovants. Thermostats sans fil et système de maintien de la température, détecteurs de présence et de fenêtres ouvertes, pilotage à distance, domotique… Toutes ces fonctionnalités permettent de mieux maîtriser les dépenses en chauffage du logement.

Quel type de chauffage choisir ?

Pour choisir le meilleur chauffage pour votre appartement ou votre maison, vous devez réfléchir à vos attentes en matière de :

budget : si certains équipements représentent un investissement de départ plus important que d’autres, ils permettent en général de réaliser d’importantes économies d’énergie sur le long terme. Il est également possible de financer l’achat de ces équipements grâce à différentes aides de l’État ;

confort : en plus d’être facile à utiliser et à réguler, le système de chauffage choisi doit offrir un confort thermique optimal. Pour un intérieur agréable à vivre tout au long de l’année, la chaleur doit être homogène, douce et diffuse.

Le chauffage le plus adapté dépend aussi des équipements déjà en place dans le logement (présence d’un système de chauffage central ou non, espace de stockage disponible…). Vous devez également considérer vos besoins en chauffage (chauffage principal ou chauffage d’appoint) et les caractéristiques de votre logement (emplacement géographique, isolation thermique, ensoleillement naturel, surfaces et volumes à chauffer…).

Vous souhaitez en savoir plus sur les différents types de chauffage proposés aujourd’hui, leurs avantages et leurs inconvénients ? N’hésitez pas à contacter les experts Rothelec. Véritables professionnels du chauffage électrique, ils proposent de vous accompagner dans toutes vos démarches.

Le guide des radiateurs électriques

Vous voulez en savoir plus sur les radiateurs à inertie ?
Demandez notre guide gratuit, toutes les informations indispensables sont à l'intérieur. Réconciliez enfin vos envies de confort et votre goût des économies !

Recevoir