Aller au contenu principal

Confort thermique

Se sentir bien chez-soi est une priorité. Cette sensation de bien-être dépend souvent de notre confort thermique qui résulte en grande partie de la qualité de votre installation de chauffage dans votre maison.
En effet, un intérieur mal chauffé peut engendrer de nombreux désagréments : gorge sèche, sensation de froid perpétuelle, rhume... Il est donc important de bien choisir son chauffage pour un confort optimal.

radiateur électrique inertie sèche

Qu’est-ce que le confort thermique ?

La notion de confort thermique décrit l’état, la sensation d’équilibre thermique ressenti entre son corps et l’air ambiant. On parle donc de confort thermique lorsque la température ressentie est tout à fait agréable : lorsqu'il ne fait ni trop chaud, ni trop froid.

Plusieurs facteurs influent sur cette sensation d’équilibre thermique : le mode de chauffage utilisé, le taux d’humidité ambiant, l’isolation du bâtiment, la présence de courants d’air, mais aussi notre métabolisme, habillement, activité physique, etc.
 

Quelle énergie privilégier pour un meilleur confort thermique ?

L’énergie choisie pour vous chauffer doit vous garantir un confort thermique tout en vous permettant de faire des économies d’énergie.

Les énergies fossiles comme le gaz ou le fioul s’épuisent de manière significative et de ce fait, leur coût fluctue. 
Le bois quant à lui est une énergie peu coûteuse à court terme, mais qui diffuse une chaleur peu homogène dans votre intérieur.
Enfin, le chauffage électrique, souvent jugé coûteux, est pourtant aujourd'hui plus économique sur le long terme et plus fiable que les autres énergies.


Quel mode de chauffage électrique garantit le meilleur confort ?

Le mode de chauffage choisi a également une grande influence sur votre confort thermique. Les principaux types de production de chaleur ont en effet des fonctionnements bien différents : 

  • le chauffage par convection fonctionne sur un système de circulation de l’air ambiant : par dépression, l’air froid est aspiré pour être chauffé par une résistance. Il est ensuite soufflé dans la pièce. Du fait de la circulation continue de l’air, une sensation de « pieds froids » se fait ressentir : l’air chaud monte et l’air froid reste au sol.
    Les convecteurs peuvent engendrer un certain inconfort : l’assèchement de l’air et la diffusion de poussière notamment, qui tendent à dégrader la qualité de l’air ambiant.
     
  • le chauffage à panneaux rayonnants transmet quant à lui la chaleur sous forme de rayonnement infrarouge, un peu à la manière du rayonnement solaire. Ainsi, les chauffages adoptant cette technologie chauffent les corps et objets présents dans la pièce, et non plus uniquement l’air ambiant comme le font les convecteurs. 
    Ces systèmes de chauffage présentent également un inconvénient : la plupart des modèles doivent produire énormément d’énergie pour être efficaces, alourdissant ainsi la facture énergétique.
     
  • le chauffage à inertie propose une bonne synthèse des deux précédents modes de fonctionnement décrits : la convection pour une montée en température rapide, le rayonnement pour la diffusion homogène d’une chaleur douce. A cela s’ajoute un corps de chauffe performant pour emmagasiner, stocker et diffuser progressivement la chaleur. Le confort thermique est alors total.


Régulation de la température

Le confort thermique dépend également fortement de la température choisie. Il n’y a pas de règle à ce sujet : cela varie d’un individu à l’autre, d’une pièce à l’autre, en fonction de la saison ou même de l’environnement, de la région dans laquelle vous vous trouvez. 

C’est pourquoi le pilotage avec précision l’ensemble des radiateurs est essentiel. Il permet d’adapter le chauffage à l’ensemble de ces éléments, et toujours avoir la température idéale.
Ainsi, la température à atteindre (température de consigne) ne saurait être la même qu’il s’agisse du bureau ou de la chambre à coucher, que ce soit en hiver ou le printemps.
Un système de programmation de la température à 0.5°C et un système de régulation à 0.1°C près sont alors un gage de confort thermique dans toutes les pièces de votre logement. 
Allons plus loin : les radiateurs Rothelec, équipés de thermostats connectés permettent, en plus de détecter le moindre changement de température, de piloter votre chauffage à distance en fonction de vos habitudes et de votre quotidien. 

Au-delà de l’évident confort offert, ces systèmes permettent de réaliser d’importantes économies d’énergie : les radiateurs ne chauffent que lorsque cela est nécessaire. Leur inertie permet une diffusion progressive de la chaleur même lorsque ceux-ci sont éteints. Par ailleurs, 1°C de moins correspond à une réduction de 7% de consommation énergétique.

Un logement sain et performant

Le confort thermique d’un logement est aussi impacté par la qualité de son isolation thermique. Des parois froides feront nécessairement baisser la température ressentie dans l’habitat. Pour éviter toute déperdition d’énergie, un bon isolant doit être intégré aux murs (isolation par l’intérieur ou par l’extérieur), les portes et fenêtres constituent également un point sensible : il convient de bien les choisir et les isoler.
Aussi, pour un confort et des performances thermiques incomparables, des travaux de rénovation énergétique doivent être envisagés si cela s’avère nécessaire.

Enfin, le confort passe également par une bonne ventilation. L’air doit circuler, et être régulièrement renouvelé.

Pour faire le point sur les performances thermiques de votre logement, demandez un bilan thermique gratuit

Devis gratuit

Profitez de votre bilan thermique gratuit
Un de nos conseillers vous rappelle gratuitement !

BILAN THERMIQUE gratuit

Comment réaliser jusqu'à 45% d'économie sur votre facture ?

Des performances révolutionnaires vous attendent. Faites le choix d’une énergie compétitive, ultra performante et propre qui vous garantit une chaleur au bien-être incomparable.

Retour en haut de page