Aller au contenu principal

Tous les radiateurs électriques ne se valent pas !

Il existe trois principales technologies de chauffe pour un radiateur électrique : les convecteurs, les panneaux rayonnants et les radiateurs à inertie. Ces trois technologies bien distinctes et plus ou moins modernes n’ont pas les mêmes performances. Alors quel radiateur électrique choisir ? Les radiateurs à chaleur douce, voire à inertie sèche, semblent cumuler les avantages, en termes de performance, de confort et d’esthétique.

Les différents radiateurs électriques

QUELS SONT LES DIFFERENTS TYPES DE RADIATEURS ELECTRIQUES

Le fonctionnement des radiateurs électriques est similaire : ils sont équipés d’une résistance électrique qui chauffe l’air ou le cœur de chauffe à l’intérieur du radiateur et diffusent la chaleur dans la pièce. Ce qui les différencie est la technologie mise en œuvre pour chauffer ainsi que la manière dont la chaleur produite est diffusée.

Voici les 3 méthodes de diffusion de la chaleur que nous allons étudier :

La convection – Le rayonnement – L'inertie

Les trois types de radiateurs

"Radiateur électrique" est un terme générique qui désigne trois types de technologies très différentes aux performances diverses. Pour vous aider à y voir plus clair et savoir quel radiateur électrique choisir, voici un comparatif des performances de chaque type de chauffage.

LES CONVECTEURS, UNE TECHNOLOGIE RUDIMENTAIRE

Premiers radiateurs électriques à être apparus sur le marché, les convecteurs fonctionnent à l’aide d’une résistance qui chauffe pour dégager de la chaleur. Très efficaces pour chauffer rapidement une pièce, ils sont très gourmands en énergie sur la durée.

Leur principal défaut : ils ne répartissent absolument pas la chaleur.

l’air chaud se dirige naturellement vers le plafond, ce qui entraîne souvent une différence de température entre le sol et le haut de la pièce.

Les radiateurs à convecteurs, aussi appelés « grille-pains », sont à l’origine de la mauvaise réputation du chauffage électrique car ils diffusent un air sec, noircissent parfois les murs et sont les coupables de vos sensations de « pieds froids ».

LES PANNEAUX RAYONNANTS, POUR LES TRÈS PETITES PIÈCES

Technologie de seconde génération, les panneaux rayonnants ne chauffent plus l’air mais les corps et les objets aux alentours qui restituent la chaleur par rayonnement.

La diffusion de chaleur n’est malheureusement pas homogène : la pièce est souvent chauffée aux abords du radiateur mais la température diminue lorsque l’on s’en éloigne.

Ce n'est donc pas le meilleur radiateur électrique à choisir si l'on souhaite une chaleur douce et homogène dans toute la pièce.

LES RADIATEURS À INERTIE : LA CHALEUR DOUCE

Quel radiateur électrique choisir pour diffuser une chaleur douce ? Les radiateurs électriques à inertie présentent un corps de chauffe capable d’accumuler de la chaleur et de la diffuser de manière homogène et contrôlable.

Ces radiateurs fonctionnent avec un thermostat, qui permet de maintenir la température désirée. Une fois celle-ci atteinte, le radiateur se met en veille (l’alimentation se coupe) et c’est le cœur de chauffe qui continue de diffuser la chaleur nécessaire.

Le radiateur dégage une chaleur douce et uniforme grâce à un pilotage précis. Cette technologie, certes plus coûteuse au départ, permet à terme de réaliser des économies d'énergie significatives.

Découvrez les radiateurs à inertie Rothelec

INERTIE FLUIDE ET INERTIE SÈCHE

Vous vous demandez encore quel radiateur électrique présente la meilleure technologie, celle ayant le moins d’inconvénients ? Si vous avez lu la première partie, vous conviendrez qu’il s’agit de l’inertie. Cependant il existe deux types de radiateurs à inertie, chacun basé sur une façon différente de restituer de la chaleur.

L’INERTIE FLUIDE

Un radiateur à inertie fluide contient un liquide chauffé par des résistances électriques thermo-plongées. Le fluide, qu’il s’agisse d’huile végétale, d’eau glycolée ou de dérivés de pétrole, circule dans le radiateur pour diffuser de la chaleur. Il n’est pas rare de constater une déperdition de chaleur à l’arrière de l’appareil ainsi que de possibles fuites de liquide.

L’INERTIE SÈCHE

Les radiateurs à inertie sèche présentent un cœur de chauffe avec une meilleure capacité d’accumulation que celui de l’inertie fluide. Les fabricants utilisent plusieurs matériaux pour confectionner ce cœur de chauffe.

Le choix de celui-ci a donc un impact crucial sur les performances de l’ensemble. Plus le matériau est conducteur, moins il retiendra la chaleur, comme c’est le cas pour l’aluminium.

Le marbre et la fonte répondent aux critères de performance mais ne permettent pas la fabrication de radiateurs esthétiques.

La pierre de lave et la stéatite offrent un compromis intéressant, mais c’est la faïence qui présente le meilleur rapport entre performance et adaptabilité.

Un cœur de chauffe en faïence peut être travaillé avec finesse et précision pour se fondre dans les modèles de radiateurs les plus modernes et esthétiquement travaillés.

Discrets et plats, les radiateurs à inertie sèche avec cœur de chauffe en faïence sont réputés ultra-performants.
Les radiateurs à inertie Rothelec peuvent vous faire réaliser jusqu’à 45% d’économies*.

Le guide des radiateurs électriques

Téléchargez gratuitement notre guide du chauffage électrique

Télécharger

Vous aurez tous les éléments en main pour savoir quel radiateur choisir ! Le meilleur radiateur électrique pour votre situation sera celui qui vous permettra de profiter du meilleur confort thermique, tout en réduisant votre consommation d’électricité.

*45% d'économies par rapport à un convecteur ancienne génération.

Retour en haut de page