Dans quels cas faire installer un radiateur convecteur ?

Le radiateur convecteur n’est pas toujours présenté comme le chauffage le plus apprécié. Pourtant, ce dernier présente plusieurs avantages. Voici lesquels…

Le radiateur convecteur n'a généralement pas bonne presse. Cette étiquette de chauffage premier prix et énergivore s'est notamment forgée avec les anciennes générations de radiateurs convecteurs. Les fameux "grilles-pain" dans les logements ont bien évolué depuis ces dernières années. 

Par conséquent, est-ce avantageux aujourd'hui de faire installer un chauffage convecteur ? C'est quoi exactement un convecteur ? Quel est le rôle d'un chauffage convecteur ? Ce type de chauffage permet-il de profiter d'une chaleur douce et homogène ? On fait le point avec vous, afin de trier le vrai du faux sur les informations véhiculées concernant ce mode de chauffage sujet à controverse

Comment fonctionne un radiateur convecteur ?

Le fonctionnement d'un convecteur est relativement simple à comprendre. Ce radiateur électrique chauffe l'air ambiant grâce à une résistance électrique .

Lorsque le radiateur est allumé, la résistance électrique va se mettre à chauffer. L'air froid en contact avec la résistance électrique va rapidement se réchauffer. Comme l'air chaud est plus léger que l'air froid, la chaleur produite par le radiateur va s'élever dans la pièce. L'air frais reste donc au niveau du sol, ce qui facilite son contact avec le radiateur installé à quelques centimètres du sol.

Une fois la température ambiante souhaitée atteinte, le radiateur s'éteint et la résistance refroidit. Par conséquent, ce type de radiateur permet de chauffer une pièce uniquement lorsque sa résistance électrique chauffe et qu'elle consomme de l'électricité.

Est-il vraiment énergivore ?

L'un des principaux désavantages du chauffage par convection largement décrié est sa consommation élevée en électricité.

Les anciens radiateurs convecteurs sont effectivement connus pour consommer beaucoup d'électricité , du fait de leur mise en marche et de leur arrêt successifs, à l'image d'un grille-pain.

De plus, les anciens radiateurs convecteurs ont tendance à produire une chaleur sèche cantonnée à un espace limité autour du radiateur. Les utilisateurs doivent donc augmenter le thermostat pour parer à ce manque de confort thermique, ce qui a pour effet d'augmenter la durée de fonctionnement du radiateur et la consommation en électricité par la même occasion.

Mais qu'en est-il aujourd'hui ? Il est bon de rappeler qu'un radiateur électrique — qu'il chauffe par convection ou par rayonnement — consomme le nombre de kWh indiqué au niveau de sa puissance. Par exemple, un convecteur de 1000W va consommer le même nombre de kWh qu'un panneau rayonnant de 1000W.

Aujourd'hui, les radiateurs convecteurs ont gagné en efficacité pour chauffer une pièce, même si ces derniers ont toujours tendance à assécher l'air.

Par conséquent, les nouvelles générations de radiateurs convecteurs ne sont pas plus énergivores que les panneaux rayonnants, mais peuvent procurer une chaleur plus sèche et donc moins agréable.

Quelle différence entre un panneau rayonnement et un convecteur ?

Un radiateur convecteur va chauffer l'air ambiant directement en contact avec sa résistance électrique.

Le panneau rayonnant — également connu sous l'appellation de radiateur radiant — va utiliser le rayonnement par infrarouge pour chauffer une pièce. Grâce à une plaque en alliage métallique chauffée par une résistance électrique, ce type de chauffage va diffuser des rayons infrarouges dans la pièce. La chaleur produite par ce chauffage infrarouge est comparable à celle produite par les rayons du soleil. Il s'agit d'une chaleur douce et saine qui garde une bonne hygrométrie (un bon taux d'humidité dans l'air). 

De plus, le chauffage par rayonnement présente l'avantage de chauffer également les murs, le sol et les meubles. Ainsi, ce type de chauffage permet de chauffer uniformément toute la pièce, sans ressentis de murs ou de sol froids. 

Dans quelles pièces l'utiliser ?

Ce type de radiateur peut en soi être installé dans toutes les pièces d'un logement équipées d'une prise électrique murale adaptée à cet usage. À noter toutefois qu'un radiateur électrique dans une salle de bain doit respecter les normes de sécurité de la Classe II et IP24. De plus, un radiateur électrique doit être installé à une distance minimum de 60 cm de tout point d'eau.

Le fait que ce radiateur puisse être installé dans toutes les pièces d'un logement ne signifie pas que cela représente la meilleure des solutions. 

En effet, ce radiateur n'est pas le plus économique ni le plus performant pour produire une chaleur douce et saine.

Proposé à un prix généralement peu élevé, ce chauffage est à privilégier dans des pièces que vous ne chauffez pas quotidiennement. Vous pourrez ainsi bénéficier d'une solution de chauffage à petit prix et facile à installer pour une utilisation occasionnelle .

Existe-t-il un chauffage convecteur économique ?

Un chauffage convecteur simple ne peut être considéré comme un chauffage économique . Cependant, vous pouvez retrouver des radiateurs économiques qui utilisent — en outre — la convection pour chauffer rapidement une pièce.

Les radiateurs électriques à inertie Rothelec par exemple intègrent un système Tri-chaleur® qui utilise :

  • la convection ; 
  • le rayonnement ;
  • l'accumulation.

La convection présente l'avantage indéniable de pouvoir chauffer rapidement un logement. Au moment de rentrer chez vous, quoi de mieux que de profiter d'un logement agréablement chauffé en quelques minutes. 

Le rayonnement permet quant à lui de diffuser une chaleur douce et homogène dans toute la pièce.

L'accumulation de la chaleur produite par la résistance électrique est rendue possible grâce à la présence de cœur de chauffe en ThermoFaïence®. Ce cœur de chauffe en faïence — appartenant à la famille des céramiques — diffuse la chaleur qu'il a accumulée lorsque le radiateur s'éteint. De ce fait, ce chauffage utilisant en outre la convection peut continuer à chauffer une pièce durant plusieurs minutes sans consommer d'électricité.

Par conséquent, ce radiateur électrique à inertie utilise également la technologie de chauffe du convecteur, mais également du panneau rayonnant. Ce dernier représente donc également un chauffage économique

Bilan : quels sont les avantages et les désavantages du convecteur ?

Ce type de chauffage présente plusieurs avantages, mais également plusieurs points faibles. Il n'est donc pas conseillé pour n'importe quelle utilisation et dans n'importe quelle pièce à chauffer.

Ainsi, les principaux avantages de ce chauffage sont :

  • une rapide montée en température ;
  • une installation simple avec une possible fixation au mur et un raccordement à une prise électrique adaptée ;
  • un entretien facilité et peu coûteux avec un simple dépoussiérage lorsque le besoin s'en fait ressentir ;
  • une utilisation facilitée du radiateur, avec notamment l'utilisation d'un thermostat programmable.

Les principaux désavantages que l'on peut reprocher à ce type de radiateur sont :

  • la production d'un air sec qui peut entrainer une sensation de gorge sèche ainsi que de possibles maux de tête ;
  • une consommation d'électricité continuelle dès que le radiateur est en fonctionnement ;
  • une possible odeur de poussières brulées, lorsque le radiateur n'a pas fonctionné depuis plusieurs jours et que de la poussière s'est accumulée au niveau de la résistance électrique.

Néanmoins, avec des radiateurs plus performants — tels que le radiateur électrique à inertie Rothelec — la convection représente un réel atout pour un chauffage électrique.

En effet, le radiateur électrique à inertie Rothelec permet de parer à tous ces défauts attachés au convecteur. Les radiateurs Rothelec produisent une chaleur douce et saine , grâce aux résistances électriques intégrées dans le cœur de chauffe en ThermoFaïence®. 

De plus, le cœur de chauffe en ThermoFaïence® Rothelec permet de réaliser des économies d'énergie , tout en bénéficiant d'une rapide montée en température grâce à la convection.

Les nouvelles générations de radiateurs électriques permettent ainsi de tirer le meilleur parti des radiateurs convecteurs.