Aide à la rénovation énergétique : quelles sont les démarches ?

Publié le lundi 20 juin 2016

Aides à la rénovation énergétique

De nombreuses aides financières et fiscales existent pour vous aider dans vos démarches d’amélioration, de travaux, de rénovation et d’acquisition de nouveaux équipements fonctionnant avec les énergies renouvelables. Ces dispositifs financiers sont là, d’une part pour soulager les propriétaires dans leurs projets, mais également pour les pousser vers une démarche éco-participative.

Le Crédit d’impôt

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique permet de déduire 30 % des dépenses liées aux travaux d’amélioration de la performance énergétique, de votre impôt sur le revenu. Si le crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt dû, ou si vous êtes non-imposable, l’excédent est remboursé.
Les démarches sont simples, il vous suffit d’identifier les travaux à réaliser dans votre logement et vérifier qu’ils sont éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique. La seule condition requise est de faire faire réaliser les travaux par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
Une fois les travaux réalisés, vous recevez la facture précisant les caractéristiques techniques des matériaux et équipements installés et l’agrément RGE du professionnel. Conservez soigneusement cette facture, car elle vous sera demandée par l’administration fiscale.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt accessible à tous les propriétaires, pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique. Le montant maximal s’élève à 30 000 € pour réaliser des travaux d’éco-rénovation.
Pour bénéficier de ce prêt, là aussi, comme pour le crédit d’impôt, vous devez recourir à des professionnels RGE. De la même façon, il vous sera demandé d’identifier les travaux à réaliser et vérifier qu’ils sont éligibles au dispositif de l’éco-prêt à taux zéro. Une fois le prêt accordé, vous avez deux ans pour faire réaliser les travaux en question.

Les autres aides

D’autres aides existent comme les aides des fournisseurs d’énergie : certaines entreprises vous proposent des primes, si vous réalisez des travaux d’économies d’énergie. Par exemple en faisant appel à un Partenaire solutions habitat d’EDF vous pouvez en fonction des travaux réalisés bénéficier de prêts travaux bonifiés.
De même, l’agence nationale de l’habitat (Anah) met en œuvre un programme national «Habiter Mieux», qui, sous certaines conditions, vous propose une aide et un accompagnement pour rénover votre logement. Les travaux doivent permettre de diminuer de façon significative les déperditions d’énergie de votre logement.
Enfin, la caisse de retraite propose également des aides si vous avez recours à l’amélioration ou l’adaptation de votre logement afin de prévenir la perte d’autonomie.

Vous pouvez vous rendre sur le site de l’ADEME, l’agence de l’Environnement et de la maitrise de l’énergie, sur le site renovation-info-service.gouv.fr, ou encore sur le site du Ministère de l’Écologie ou du Ministère du logement pour plus d’informations sur ces aides.

«
»