Tarifs EDF : «Pas d’augmentation d’ici août » ?


Cet article aborde les points suivants :


Chauffage électrique pour valoriser son patrimoine

Suite à la demande du Conseil d'Etat de prendre un arrêté fixant une augmentation rétroactive des tarifs de l'électricité, Ségolène Royal a promis, il y a quelques jours, qu'il n'y aurait pas d'augmentation des tarifs EDF d'ici le mois d'août !

Le choix d’un système de compensation

Interrogée par BFMTV, la nouvelle ministre de l'Ecologie a annoncé qu'elle allait «trouver une solution de bon sens pour qu'il n'y ait pas d'augmentation d'ici août», ne voulant pas qu’il y ait de coût supplémentaire par rapport à ce qui avait été promis par le gouvernement Ayrault. Cependant, il est certain qu’un arrêté sera pris «avant deux mois», conformément au souhait du Conseil d'Etat. Rappelons que la plus haute juridiction administrative du pays a déjà annulé les tarifs réglementés d'électricité d'EDF pour les particuliers entre août 2012 et août 2013. En effet, elle avait jugé que la hausse de 2 %, décidée il y a deux ans par le gouvernement Ayrault, était insuffisante.C’est grâce à un système de compensation que le gouvernement devrait tenter de contenter les consommateurs et le Conseil d’Etat.

Quels changements à venir ?

Ségolène Royal a appelé à «changer les modes de calcul du coût de l'énergie» et affirme que «ce ne sont pas les opérateurs qui vont décider tous seuls ». Ainsi selon la Ministre, la future loi sur la transition énergétique, qui abordera la question du coût de l'énergie, devrait, une fois passée par le Conseil d'Etat et le Conseil économique et social, être «sur le bureau des assemblées en juillet». Une situation qui reste donc floue mais sur laquelle nous devrions être bientôt fixé !

 

Source : leparisien.fr - 15/04/2014