Extension des tarifs sociaux de l’énergie : où en sommes-nous ?


Cet article aborde les points suivants :


chèque énergie Rothelec
Contrairement à ce qui avait été annoncé par le gouvernement, l'extension des tarifs sociaux de l'énergie à quatre millions de bénéficiaires sera impossible à réaliser pour l'hiver prochain, comme l’ont déclaré à Reuters plusieurs sources proches du dossier.  Nous vous en disons plus sur les raisons et les conséquences.

Une mesure retardée

La loi Brottes, votée dans l'urgence au printemps dernier, devait élargir les tarifs sociaux de 1,3 à 4 millions de foyers, ce qui correspond à l'ensemble des Français touchés par le phénomène de précarité énergétique. Cependant depuis ce vote, rien n'a bougé. En effet, le système des aides, comprenant le versement à EDF d'environ 20 millions d'euros par an, en plus du remboursement total des tarifs sociaux, est jugé inadapté à un nombre si important de bénéficiaires.

Quelles aides pour les Français souffrant de précarité énergétique ?

Parallèlement, le montant des aides n’a pas été revalorisé. C’est pourquoi le médiateur de l'Energie, autorité indépendante notamment chargée de la lutte contre la précarité énergétique, a préconisé un quadruplement des aides à 250 euros dans les années à venir, afin d’aider les foyers touchés par la précarité énergétique.L'extension des tarifs sociaux de l'énergie, très attendue, n'est pas encore pour tout de suite. Une mauvaise nouvelles pour les nombreux ménages en situation de précarité énergétique qui devraient cependant voir leurs aides augmenter.