Extension de la trêve hivernale pour les tarifs sociaux


Cet article aborde les points suivants :


trêve hivernale pour les tarifs sociaux

Selon le Ministère de l’énergie, la trêve hivernale des coupures d'électricité et de gaz pour impayés, va être prolongée du 15 au 31 mars pour certains. On vous donne plus de détails …

Qui est concerné par cette trêve ?

Seuls les bénéficiaires des tarifs dit "sociaux" de l'électricité et du gaz, du fonds de solidarité pour le logement (FSL), ainsi que les copropriétés chauffées au gaz de GDF Suez et EDF, pourront bénéficier de cette trêve selon le ministère.Cette prolongation vient s’ajouter à celle des expulsions locatives, elle aussi prolongée jusqu'au 31 mars.Ces tarifs sociaux de l’énergie, étendus en novembre, concernent dorénavant en théorie 4 millions de foyers. Cependant en pratique, environ 2,2 millions de ménages en bénéficient actuellement.

Ce que la trêve signifie vraiment ?

Le Médiateur national de l'Energie (MNE) a précisé cette semaine que la trêve ne signifiait pas que la dette des clients disparaissait, ceux-ci devant toujours régler l'ensemble de leurs factures impayées. Une situation qui concerne un nombre significatif de clients : 600 000 ménages menacés selon la CGT et moitié moins selon l’AFP.La précarité énergétique demeure donc au cœur des préoccupations…