Chauffage : Le choix de l’énergie… et de la technologie.


Cet article aborde les points suivants :


radiateurs rothelec
Choisir votre système de chauffage implique de choisir l'énergie utilisée, mais aussi la technologie. Des ces choix dépendront votre confort thermique et le montant de votre facture énergétique !

Quelle énergie choisir pour votre chauffage ?

Vous le savez, il existe trois principales énergies utilisées pour le chauffage domestique. Chacune a ses avantages et ses inconvénients.

Énergies fossiles (gaz/fioul) 

La motivation première du choix de ce type d’énergie, jusqu’à une période récente, était généralement le coût à la consommation. La raréfaction progressive des gisements pétroliers et la progression continue de la demande mondiale conduisent inexorablement, à une augmentation significative du coût du fioul et du gazLes dépenses liées à l’entretien du système sont à prévoir dans le budget. En effet, pour éviter les accidents parfois mortels liés aux intoxications au monoxyde de carbone, il convient de procéder à un ramonage annuel contre l’encrassement et l’obstruction des conduits. Un entretien à vie du contrôle et du bon fonctionnement de l’ensemble de votre installation (chaudière, brûleur) est nécessaire.Enfin, d’un point de vue écologique, il faut souligner que la combustion des énergies fossiles participe à l’effet de serre et donc au réchauffement de la planète.

Le bois

https://www.rothelec.fr/wp-content/uploads/2015/05/bois.png
Utilisé en complément ou en système de chauffage principal, il permet de se chauffer à faible coût. Néanmoins, les contraintes sont nombreuses et réelles surtout passé un certain âge :
  • Disparité de la chaleur
  • Impossibilité de régler la température
  • Stockage imposant
  • Manipulation répétitive des bûches
  • Dégagement de poussière et de suie…

L'électricité

L’image du convecteur traditionnel contribue à véhiculer l'idée du radiateur électrique coûteux et énergivore. Mais, contrairement aux énergies fossiles, l’évolution du coût de l’électricité est prévisible. Cette stabilité est renforcée en France par l’origine de la production : à 85% l’électricité provient du nucléaire. Les 15% restants se répartissent entre l’hydraulique (barrages), les centrales thermiques et les énergies alternatives (solaire, éolienne...). Cette capacité de production permet à la France d’être quasi indépendante énergétiquement.En théorie, l’électricité est souvent assimilée à une énergie peu économique.Il existe un grand nombre de technologies de chauffage fonctionnant grâce à l’énergie électrique. Ces systèmes ne nécessitent qu’un entretien limité, au maximum une visite annuelle de contrôle. En matière de chauffage électrique, la technologie des “émetteurs” de chauffage a beaucoup progressé ces dernières années.

Quel radiateur électrique choisir ? 

Voici les technologie utilisés pour les radiateurs électriques, de la plus classique à la plus innovante et performante.

Le radiateur à convecteurs

Son principe consiste à réchauffer de l’air, qui, après être passé au travers d’une résistance, est rejeté dans la pièce. Le système travaillant uniquement sur le réchauffement de l’air, la chaleur monte grâce à un effet physique naturel. Cette technologie entraîne des disparités de température qui peuvent être importantes entre le sol et le plafond, accentuant ainsi le sentiment d’inconfort. Si le coût d’acquisition d’un convecteur est raisonnable, son utilisation peut se révéler très coûteuse, en particulier si le volume ou la hauteur du plafond de la pièce chauffée sont importants.

Le radiateur à panneaux rayonnants

Cette technologie consiste à chauffer la matière, qui va restituer la chaleur sous forme de rayons chargés d’énergie. Cette dernière diffuse sur une courte distance une chaleur homogène et rayonnante. La plaque rayonnante est en général protégée par une grille ou une plaque de verre. Plus on s’éloigne dans la pièce, plus la température diminue. Et comme pour les convecteurs, la chaleur finit par monter, provoquant ainsi des écarts de température importants entre le sol et le plafond.

Le radiateur à inertie

https://www.rothelec.fr/wp-content/uploads/2015/05/illus-radiateurs-eco-electrique.jpg
La technologie de l’inertie offre un excellent compromis. La convection pour réchauffer rapidement la pièce, le rayonnement pour chauffer uniformément et l’accumulation pour une facture de chauffage maîtrisée. Lorsque le radiateur est allumé, il diffuse immédiatement de la chaleur par convection et par rayonnement. Dans le même temps, le cœur de chauffe emmagasine la chaleur. Dès que la température souhaitée est atteinte, le thermostat coupe l’alimentation électrique. Le “corps de chauffe” de l’appareil restitue alors la chaleur de manière douce, homogène et enveloppante. A cet instant, vous continuez à vous chauffer sans consommer d’électricité.
Il existe différents types de radiateurs à inertie, parmi lesquels les plus innovants sont les radiateurs Rothelec et leur fameuse brique en  faïence. Cette technologie ne brûle pas l’oxygène, contrairement aux convecteurs. L’air, qui n’est pas asséché, est plus agréable à respirer. A vous donc de choisir le système de chauffage qui convient le plus à votre logement, la pièce que vous souhaitez chauffer et à votre budget !