Comment reconnaître un logement économe en énergie ?


Cet article aborde les points suivants :


performances radiateur inertie seche
La notion d’économie d’énergie est primordiale lors de l’acquisition d’un logement. Pour les nouvelles constructions, cette notion est d’autant plus importante depuis l’application de la Réglementation Thermique 2012 (RT2012) en janvier 2013. Cependant, si vous recherchez un logement qui n’est pas forcément neuf, il existe des indices simples qui vous permettront de savoir si votre futur habitat est suffisamment économe en énergie.

 Ce que la RT 2012 implique

La RT2012 implique notamment de limiter la consommation en énergie primaire (CEP) des installations telles que l’éclairage ou le chauffage. Pour cela, elle prend en compte la conception de votre logement (isolation et orientation), afin de connaître vos véritables besoins. Ainsi, pour vérifier que votre futur logement colle au mieux à cet objectif d’économie d’énergie, vous devez vous assurer une maîtrise facile de vos besoins.

Les installations garantes d’économies d’énergie

Si le chauffage est l’un des pôles de dépense énergétique les plus importants, il existe un bon nombre de solutions, notamment proposées par Rothelec, qui permettent d’en réduire significativement le coût.C’est par exemple le cas du chauffage à inertie permettant une transmission constante de la chaleur dans la maison même lorsque votre radiateur est éteint. Pour réguler au mieux vos radiateurs éco-électriques, l’installation de thermostats, contrôlables à distance grâce à système domotique, est une bonne solution. Pour être encore plus optimales, ces installations doivent aller de pair avec une isolation extérieure et intérieure efficace de votre logement. La certification Acermi (association pour la certification des matériaux isolants) est un indice fiable et objectif de la performance de votre isolant.En complément d’une bonne installation de chauffage électrique, vous pouvez également privilégier un système de contrôle de votre éclairage extérieur ou encore de détection de présence. Un interrupteur temporisé peu également être une bonne solution pour éviter d’oublier une ampoule allumée dans les pièces comme le cellier, la buanderie ou la cave. Ces quelques installations sont autant d’indices, vous permettant d’optimiser votre consommation d’énergie et ainsi réaliser des économies !