Financer sa rénovation énergétique : zoom sur le prêt à taux zéro


Cet article aborde les points suivants :


financer sa rénovation énergétique

Après avoir passé en revue les différentes aides financières pour vos travaux de rénovation énergétique, dont le crédit d’impôt, découvrons maintenant plus en détail l’éco-prêt à taux zéro.

Comment bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro ?

L’éco-prêt à taux zéro est en théorie accessible individuellement aux personnes en copropriété. Il doit permettre de financer leur quote-part de dépenses de rénovation thermique engagées par la copropriété.Cet éco-prêt peut financer jusqu’à 20 000€ pour un bouquet de deux travaux (par exemple isolation de toiture et remplacement des portes d’entrée par des portes isolantes) et 30 000€ pour un bouquet de trois travaux ou si la performance globale du bâtiment s’en trouve améliorée.

Une aide encore peu utilisée

L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) reconnaît que cet outil est très peu utilisé. En effet, moins de 1% des éco-prêts à taux zéro sont demandés pour des travaux en copropriété. Ceci s’explique par le fait que les banques conditionnent leur accord à une certaine présentation des devis et demandent des justificatifs de fin de travaux qu’un copropriétaire agissant seul peu rarement se procurer. Ainsi la solution la plus simple serait un éco-prêt à taux zéro consenti au syndicats des copropriétaires dans son ensemble. Cependant, un décret doit encore en préciser le fonctionnement. Selon l’association des responsables de copropriété (ARC), le dispositif pourrait être prêt début 2014.