Tout ce qu’il faut savoir avant de faire des travaux de rénovation énergétique dans une maison ancienne

Publié le vendredi 14 octobre 2016

rénovation énergétique

Une maison ancienne est synonyme de courants d’air, de déperdition de chaleur et de facture énergétique élevée surtout en hiver. Grâce à des travaux de rénovation thermique adéquats, votre habitation peut retrouver toute son efficacité énergétique.

Faire un diagnostic énergétique

Avant de commencer des travaux de rénovation énergétique, il est important d’effectuer un diagnostic énergétique de votre habitation pour connaître les faiblesses thermiques de la maison : est-elle bien étanche à l’eau et à l’air ? Où sont les ponts thermiques ? Quelle est la qualité de l’isolation pour garder la fraîcheur pendant l’été et éviter la perte de chaleur pendant la saison froide ?

Faites appel à un expert pour connaître au mieux les défauts et la qualité du bâti.

Revoir l’isolation de la maison

Pour des travaux de rénovation énergétique efficaces, il faut bien souvent revoir l’isolation de la maison ancienne : installer des fenêtres double-vitrage, renforcer l’isolation des murs ou encore celle du sol.

Bon à savoir : dans une maison, c’est par le toit qu’on enregistre le plus de déperditions de chaleur. L’isolation des combles est donc indispensable dans le cadre de la rénovation énergétique du bâtiment.

Installer une solution de chauffage plus performante

L’amélioration des performances énergétiques d’une maison ancienne passe aussi par la mise en place d’une solution de chauffage adaptée à une maison ancienne.

Des systèmes innovants et performants sont à présent développés par des professionnels pour vous apporter un confort optimal pendant tout l’hiver sans pour autant vous ruiner, comme les radiateurs électriques à inertie. Couplées à un thermostat connecté, ces solutions vous permettront de mieux contrôler vos dépenses énergétiques.

«
»