Crédit d’impôt Transition Énergétique 2017, conditions et montant

Publié le lundi 28 août 2017

credit-impot

Vous voulez faire des travaux d’économies d’énergie ? Saviez-vous que le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE) permet aux particuliers de réaliser des travaux dans leur résidence principale ? Rothelec fait le point sur les conditions et le montant.

Le Crédit d’impôt 2017 vous aide à faire des économies d’énergie

Besoin de faire des travaux d’amélioration des performances énergétiques ? Pour votre financement vous pouvez compter sur le Crédit d’Impôt Transition Énergétique.

Cette aide aux particuliers qui souhaitent faire des travaux d’économies d’énergie dans leur résidence principale demande certaines conditions :

  • Le lieu des travaux doit être votre habitation principale et se trouver en France.
  • Vous devez être propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit du domicile.
  • Ce crédit d’impôt s’adresse aux personnes qui exercent une activité professionnelle en France. Sinon, elles sont obligées de prouver que le centre de leurs intérêts économiques, même si elles ne payent pas d’impôts sur le revenu, est dans l’Hexagone.
  • De plus, le bâtiment éligible doit avoir plus de 2 ans.
  • Enfin, l’aide est uniquement accordée si l’entreprise qui réalise les travaux est certifiée « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE).

    Comment calculer votre crédit d’impôt ?
    Sachez que le taux unique est de 30 %. Il existe des plafonds de dépenses qui varient selon l’état civil. En général, une personne célibataire bénéficiera de 8 000 € et un couple de 16 000 €.

    Et nouveauté il devient cumulable avec l’éco prêt à taux zéro sans condition de ressources

    «
    »