Comment valoriser ses déchets ?

Publié le mercredi 22 avril 2015

plantes rothelec

Selon l’ADEME, chaque année en France, un habitant produit en moyenne 354 kg d’ordures ménagères. Nos ressources naturelles s’épuisent… Il devient donc nécessaire de penser à notre planète en valorisant nos déchets.

Le recyclage

Le recyclage est la première étape dans la valorisation de nos déchets. À la maison il ne faut pas oublier de faire le tri, et ça commence dans notre cuisine. Papiers, cartons, plastiques, verres, … sont des matériaux auxquels on peut offrir une seconde vie en les traitant de manière appropriée.

Pour information : en recyclant 1 tonne de papier on préserve 1,4 tonnes de bois (soit 17 arbres). Cumulé, ce chiffre peut prendre des proportions colossales et permettrait de préserver de nombreuses forêts.

Recycler permet de faire des économies d’énergie et d’eau mais également de réduire les gaz à effet de serre. Ce n’est pas tout, adopter ce réflexe réduira également les impacts sur la planète ainsi que les dommages environnementaux dus par exemple à la surexploitation forestière.

Ne jetez donc que les ordures qui ne peuvent pas être recyclées dans votre poubelle dédiée aux déchets ménagers.

Le compostage

Les déchets organiques peuvent être dégradés grâce à des micro-organismes en un produit semblable au terreau : le compost. Une fois obtenu, le compost sert a nourrir la terre de votre jardin.

Il existe différentes méthodes de compostage :

– Le compostage en tas : cette technique de compostage, plus appropriée pour les grands jardins, consiste à mettre en tas ses déchets. Il est préférable de le recouvrir avec une bâche ou de la paille pour favoriser la décomposition. Attention : à l’air libre les déchets peuvent attirer les animaux.
– Le compostage en bac : comme son nom l’indique, les déchets sont stockés dans un bac. Cette technique convient parfaitement aux petits jardins et aux déchets principalement alimentaires. Le compostage est très rapide.
– Le compostage en silo auto-construit : les silos permettent de composter des quantités assez importantes et les manipulations s’y effectuent aisément.
– Le lombricompostage : cette technique est idéale pour les appartements sans jardin. Fonctionnant grâce à des lombrics, cette technique est utilisable toute l’année. Cependant évitez de l’exposer à des températures trop élevées.

Évitez le gaspillage

On nous parle souvent du gaspillage alimentaire pourtant il existe également un gaspillage au niveau des eaux.
Quelques astuces existent pour remédier à ce problème. Par exemple :

– Remplissez votre lave-vaisselle au maximum de sa capacité de stockage avant de le démarrer.
– Préférez une douche rapide à un bain bien rempli.
– Utilisez une pomme de douche à débit réduit.
– etc.

Vous disposez dorénavant des informations nécessaires pour valoriser vos déchets. Plus d’excuses pour ne pas vous y mettre !

«
»