Chèque énergie : une aide dès fin 2016

Publié le mercredi 6 janvier 2016

chèque énergie Rothelec

Le chèque énergie, on en a beaucoup parlé depuis quelques années mais nous attendions encore sa mise en place. La loi sur la transition énergétique adoptée mercredi 22 juillet a statué et prévoit la mise en place d’un chèque énergie d’ici le 31 décembre 2016. Un vrai coup de pouce pour les 4 millions de ménages ayant du mal à payer leurs factures de gaz et d’électricité.

Des chèques énergies pour remplacer les tarifs sociaux de l’énergie

Jusqu’à présent, les ménages en situation de précarité énergétique pouvaient bénéficier des tarifs sociaux de l’énergie. Cependant cette aide n’était pas destinée à tous les ménages puisque limitée à l’électricité et au gaz. Le chèque énergie va donc venir remplacer de façon progressive les tarifs sociaux de l’énergie selon Raphaël Claustre, le président du Réseau pour la transition énergétique (Cler). Une bonne chose selon lui : « Les tarifs sociaux, c’est la possibilité pour les ménages modestes de payer moins cher une partie de leur énergie. Mais c’est limité à l’électricité et au gaz. Donc un ménage qui est chauffé au bois avec un réseau de chaleurs ou au fioul n’a droit à aucune aide », résume-t-il.

Une solution plus juste

Le chèque énergie pourra donc aider les ménages, quelque soit leur énergie. Ce n’est pas tout, cette aide présente en outre de gros avantages. Raphaël Claustre précise : « Le chèque énergie est un titre spécial de paiement, comme le sont le chèque vacances ou le ticket restaurant, qui permet de payer soit une facture d’énergie, soit éventuellement des équipements qui permettent d’économiser de l’énergie ».

Ainsi, ce chèque énergie permettra non seulement aux ménages de payer leur facture énergétique mais également de financer l’isolation de leur maison, d’investir dans des lampes à économies d’énergies et des mousseurs pour robinets, ou encore d’acheter des appareils électroménager très performants !

Voici un changement que beaucoup de ménages attendaient et qui fait partie de l’ambitieuse feuille de route définie dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (TECV), définitivement adoptée mercredi 22 juillet. Une transition avec un objectif phare : diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 !

Sources : http://tinyurl.com/o7ddehp

«
»