À quand le chauffage alterné ?

Publié le mardi 19 juillet 2016

tendance dec 2014 Rothelec

Le chauffage représente 48 % des émissions de particules fines, contre seulement 17 % pour le trafic routier (Source : centre Interprofessionnel Technique d’Études de la Pollution Atmosphérique). Des chiffres qui ont amené le gouvernement à réfléchir à la mise en place du chauffage alterné durant la période hivernale.

Comme avec les voitures, le chauffage fonctionnerait un jour sur deux, côté pair, puis côté impair de la rue. Cette mesure vise à pallier le problème de pollution auquel sont notamment confrontées les grandes viles comme Paris, Marseille, Lyon, Grenoble…

Des équipements performants

Pour réduire les besoins en chauffage, la meilleure solution reste la rénovation énergétique. En effet, en améliorant votre isolation, vous réduisez les dépenses inutiles en énergie. Il en va de même pour la pollution. Pour la limiter, il est nécessaire d’opter pour des équipements de chauffage performants, car plus un système de chauffage est ancien, plus il consomme d’énergie et plus il pollue. Grâce à un radiateur dernière génération comme par exemple le radiateur électrique à inertie, vous êtes sûrs de chauffer autrement votre maison, tout en limitant les pertes d’énergie et ainsi diminuer le taux d’émission de particules fines.

Avec ces appareils innovants, vous pouvez installer un système de régulation intelligent, qui prend en compte la température réelle de la pièce. Ce système peut être programmé en fonction des besoins, ou piloter le chauffage à l’aide de détecteurs de présence en fonction des passages dans la maison. Toutes ces technologies permettent de faire jusqu’à 40 % d’économie d’énergie (Source: quelleenergie.fr).

«
»